Editorial

Une injustice faite à un seul est une menace à tous.’

Montesquieu


la-justiceLa justice en question 

Rendre l’institution judiciaire plus transparente, ce n’est pas l’affaiblir.

C’est l’aider à mieux se faire comprendre par la Nation qu’elle doit servir. 

Mettre en lumière les dysfonctionnements de l’institution judiciaire, ce n’est pas la dénigrer mais l’aider à être à la hauteur de sa mission:
Ce qui importe, avant tout, c’est de modifier notre culture qui considère que sanctionner la faute d’un juge revient à discréditer la justice, alors que c’est au contraire la grandir et renforcer la confiance qu’elle doit inspirer.
Jean Geromini – Intervention du 4 Nov 1999 à l’école Nationnal de la magistrature

La transparence de la justice est d’autant plus essentielle que la justice est rendue au nom du peuple français et que celui-ci a la droit de connaître tous les ressorts de l’action de ses mandants. Les quelques dysfonctionnements constatés ne doivent pas faire méconnaître les difficultés de la tâche à accomplir, ni la noblesse de la mission.

Il faut du relief à toute chose. Les crevasses ne doivent pas dissimuler les cimes et les dérives ne doivent cacher ni le fonctionnement serein et souvent exemplaire de l’appareil judiciaire, ni les qualités des femmes et des hommes qui s’y consacrent.